français

Conseils et astuces pour convertir des données avec Data Interoperability

Résumé

Il existe deux méthodes standard pour convertir des données dans un autre format avec l’extension Data Interoperability. Il s'agit des suivants :

  • Importation rapide/exportation rapide dans ArcToolbox > boîte à outils Data Interoperability
  • Création d’un outil ETL spatial dans une nouvelle boîte à outils pour définir et personnaliser le processus de conversion

Les méthodes de conversion de données ci-dessus fonctionnent très bien, mais les outils Importation rapide et Exportation rapide ne préservent pas les attributs, et la création d’un outil ETL spatial pour contrôler le processus de conversion tout en préservant les attributs peut prendre du temps.

Il existe une troisième méthode pour accéder aux données via Data Interoperability et les convertir dans un autre format. La méthode décrite ci-dessous est rapide et simple, et elle permet de conserver les attributs qui existent dans les données en entrée.

Cette méthode est notamment utile lors de l’utilisation de fichiers de DAO aux formats Inspire GML ou IFC, par exemple. Ces formats affichent tous les types d’entités disponibles compris dans le format de données, même si ces couches sont vides dans le jeu de données auquel le processus actuel a accédé.

Procédure

  1. Dans ArcCatalog, créez une connexion d’interopérabilité avec les données. La connexion d’interopérabilité fournit une vue des données et peut être utilisée pour un processus de conversion. Dans l’arborescence ArcCatalog, faites défiler l’affichage jusqu’en bas, ouvrez la boîte de dialogue Interoperability Connection (Connexion d’interopérabilité), puis ajoutez une connexion d’interopérabilité avec le format de données approprié et l’emplacement des données.
  2. Une fois la connexion aux données créée, vérifiez que les données s’affichent dans la fenêtre Catalog Preview (Aperçu du catalogue). Vérifiez également que les attributs associés aux données s’affichent dans la vue tabulaire du catalogue. Cliquez sur le menu déroulant en bas de l’onglet Preview (Aperçu) pour passer de la géométrie à la vue tabulaire.
  3. Après avoir vérifié que les données s’affichent correctement, fermez la fenêtre ArcCatalog.
  4. Ouvrez ArcMap avec une nouvelle carte vide, puis ouvrez la fenêtre ArcCatalog à côté d’ArcMap (pas la fenêtre du catalogue d’origine). Actualisez la connexion d’interopérabilité qui s’affiche en bas de l’écran.
  5. Cliquez sur le bouton Add Data (Ajouter des données) dans ArcMap puis, dans le menu déroulant Look In (Rechercher dans), faites défiler l’affichage vers le bas, ouvrez la connexion d’interopérabilité, ouvrez la connexion aux données, puis ajoutez les données à la carte. Vous pouvez également faire glisser et déposer les données dans la carte à partir du catalogue, mais l’accès aux données à partir de la boîte de dialogue Add Data (Ajouter des données) peut également permettre de filtrer les couches vides qui posent problème avec certains types de données.
  6. Une fois la couche de données voulue dessinée dans ArcMap, cliquez avec le bouton droit de la souris sur son nom dans la table des matières ArcMap, sélectionnez Data > Export Data (Données > Exporter des données) et exportez les données au format voulu. Ce processus joint les attributs associés au fichier en sortie, s’il existe une table attributaire dans le format de données en sortie.