français

FAQ : quelles sont les raisons de la baisse du revenu moyen des ménages ?

Question

FAQ : quelles sont les raisons de la baisse du revenu moyen des ménages ?

Réponse

Plusieurs raisons peuvent être invoquées pour justifier la baisse du revenu médian des ménages dans une zone donnée.

  • Les estimations d’Esri et les résultats d’enquêtes disponibles constituent des données discrètes. Les foyers sont répartis dans un nombre limité de catégories. Les méthodes utilisées par Esri doivent pondérer l’évolution de la répartition des ménages par niveaux de revenus, mais aussi rendre compte de la tendance générale en vertu des mesures du revenu médian et du revenu moyen des ménages. L’évolution du revenu des ménages n’est pas nécessairement uniforme d’une catégorie de revenus à une autre. Les distributions discrètes permettent de rendre compte de variations importantes au sein d’une même catégorie, même si l’évolution des revenus semble mineure.
  • En ce qui concerne les revenus par catégorie, le revenu médian est une mesure dérivée basée sur l’interpolation Pareto. De petites variations dans une distribution, notamment dans le cas d’une distribution bimodale ou clairsemée, peuvent entraîner une fluctuation importante du revenu médian.
  • Le modèle de revenu défini par Esri tient compte d’un autre facteur important : les tendances socio-démographiques. L’évolution des revenus est évaluée pour des groupes socio-demographiques plus larges. Le fait de combiner l’impact des changements géographiques et l’impact des changements démographiques en matière de revenu des ménages permet d’étayer les estimations portant sur de petites zones. Dans les secteurs connaissant une évolution socio-démographique, la variation du revenu médian peut être inattendue. Un secteur en expansion ne suppose pas nécessairement une croissance du revenu médian. Les revenus d’une population vieillissante ont tendance à décliner, dans la mesure où les personnes âgées commencent à recevoir des rentrées d’argent fixes. Il y a également plus de chances que les ménages les plus jeunes et disposant de revenus moins importants s’installent dans les zones où la population est plus diversifiée.
  • Les projections des revenus des ménages sur cinq ans d’Esri tiennent compte de l’évaluation de la croissance des revenus réels dans le temps, pendant les périodes de récession et de reprise du cycle conjoncturel. L’inflation joue, à ce titre, un rôle crucial dans le modèle de prévision annuel. Les prévisions de l’inflation sur cinq ans (pour la période 2016/2021) ont été revues sensiblement à la baisse pour tenir compte de l’environnement inflationniste proche de zéro au moment de la mise à jour. Avec un taux de croissance historiquement bas au niveau national, les prévisions indiqueront, selon toute vraisemblance, une baisse du revenu médian dans certaines zones. Il est important de se fonder aussi sur le revenu moyen lors de l’analyse d’un secteur.
  • Esri intègre également la méthode de reconstruction géométrique pour créer des rapports pour des secteurs géographiques non standard, tels que des anneaux ou des zones isochrones. La taille d’un secteur est directement proportionnelle à la précision des estimations obtenues au moyen de cette méthode. Autrement dit, les secteurs comprenant un plus grand nombre de groupes d’îlots de recensement donneront des résultats plus représentatifs que des secteurs de taille modeste.
Il est recommandé d’utiliser à la fois le revenu moyen et le revenu médian pour évaluer le revenu des ménages dans un secteur donné.
Une médiane est une mesure de position qui marque le milieu d’un ensemble. Le revenu médian est la valeur qui divise la répartition des revenus des ménages en deux parts égales. La moitié des points de données se trouve au-dessus de cette valeur et l’autre moitié en dessous. Autrement dit, il y a autant de personnes qui perçoivent un revenu supérieur au revenu médian que de personnes dont le revenu est inférieur. En tant qu’indicateur de position, la médiane n’est pas impactée par les valeurs extrêmement élevées ou faibles pouvant affecter une moyenne dans une répartition. Mais si on s’en tient à cette seule valeur, une variation conséquente des revenus dans une zone peut très bien passer inaperçue.
La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d’un ensemble de quantités. Elle exprime une grandeur portant sur l’ensemble de la distribution, et constitue donc une donnée plus stable qu’une médiane. Une distribution très inégale (avec des valeurs extrêmes) peut, cependant, influencer la moyenne et rendre cette valeur moins pertinente.