français

Procédure : exporter au format AutoCAD DWG ou DXF et conserver les attributs

Résumé

Deux méthodes sont disponibles pour convertir des attributs d’une table attributaire de classe d’entités de géodatabase dans un format DAO à l’aide de Exporter vers DAO. Cet article présente en détail ces deux méthodes.

Remarque :
Les étapes décrites dans cet article s’appliquent uniquement à une classe d’entités de géodatabase fichier ou personnelle.  Cette procédure ne fonctionne pas si les données en entrée sont au format shapefile.

Procédure

Les articles suivants de la base de connaissance présentent des conseils et astuces relatifs au processus de conversion et au contrôle des données en sortie :

La méthode la plus connue pour convertir des attributs d’entité au format DAO consiste à attribuer à la classe d’entités de géodatabase les étiquettes appropriées dans ArcMap, puis à convertir ces étiquettes en annotation dans la géodatabase. Si les attributs à convertir sont nombreux, cela peut entraîner une certaine confusion. La méthode présentée ci-dessous décrit comment gérer les conversions d’attributs multiples.

Avertissement :
Si l’annotation de géodatabase doit être exportée au format DAO, créez les étiquettes uniquement avec le moteur d’étiquetage standard, et non avec Maplex. Certains types d’annotations pouvant être créés avec Maplex, tels que les splines, ne sont pas pris en charge par les programmes de DAO, c’est pourquoi ils ne doivent pas être utilisés dans ce contexte.
Avertissement :
Une annotation enregistrée dans la carte ne peut pas être exportée au format DAO.

Une méthode plus complexe pour réaliser cette conversion consiste à créer des entités de type bloc dans le fichier AutoCAD en sortie et à ajouter des étiquettes modifiables aux blocs afin de stocker les attributs accessibles dans AutoCAD. Ce processus commence par la création d’un fichier de configuration dans AutoCAD, contenant le nom et la définition du bloc, avec les noms des étiquettes qui doivent contenir les attributs de la classe d’entités de géodatabase.

  1. Créez un fichier de configuration dans AutoCAD contenant la définition de l’entité bloc, avec les noms des étiquettes qui contiendront les valeurs attributaires de la classe d’entités de géodatabase. Les exigences sont les suivantes :
    • Les noms des étiquettes doivent être identiques à ceux des attributs de la classe d’entités de géodatabase et ils sont sensibles à la casse.
    • Seuls les champs de texte de la table attributaire de la géodatabase peuvent être convertis en étiquettes dans le fichier AutoCAD en sortie.
Remarque :
Pour convertir les valeurs des champs numériques de la table attributaire, vous devrez ajouter de nouveaux champs de texte à la table attributaire de la classe d’entités, et calculer ces valeurs numériques dans les nouveaux champs.
  1. Ajoutez les champs suivants, avec les définitions indiquées, à la table attributaire des données à convertir :
    • CadType, champ de texte, longueur 15, contenant le mot « Insert ».
    • RefName, champ de texte, longueur suffisante pour contenir le nom du bloc du fichier AutoCAD. Ce champ contient le nom du bloc dans lequel l’entité sera convertie.
Les champs attributaires de la classe d’entités de géodatabase doivent contenir des valeurs déterminées à l’aide de la calculatrice de valeurs de champs d’ArcMap. Chaque cellule du champ doit contenir une valeur. Si le champ est vide, l’étiquette ne sera pas créée pour le bloc dans le fichier AutoCAD en sortie. Si aucune valeur n’existe pour l’étiquette, vous pouvez entrer X, ou 1,UNK, ou toute autre valeur alphanumérique sur le clavier. Avec l’exemple ci-dessous, vous comprendrez pourquoi cela est important. Supposons que vous ayez 2 000 entités linéaires à convertir au format AutoCAD, et que vous souhaitiez joindre le champ Pipe_Diameter aux lignes du fichier DAO en sortie. Si, dans le 1 239e enregistrement de la table attributaire, la cellule contenant la valeur de diamètre est vide, l’étiquette TAG ne sera renseignée dans aucun des champs qui suivent.
 
Après l’exécution de Exporter vers DAO sur la classe d’entités, chaque entité devient un bloc dans le fichier DWG, et les valeurs de chaque étiquette peuvent être mises à jour dans AutoCAD à l’aide de la commande ATTEDIT.