français

Procédure : créer une jointure de type un vers plusieurs dans ArcMap

Résumé

Les instructions ci-après indiquent comment créer une table avec un mappage de type un vers plusieurs vers une autre table.

Procédure

Dans ArcMap, vous ne pouvez effectuer une jointure entre deux tables qu’avec une relation de type un vers un ou plusieurs vers un entre la table ‘Principale’ et la table ‘Autre’ (dont les attributs sont joints à la table Principale). Pour chaque enregistrement de la table Principale, s’il existe plusieurs enregistrements correspondants dans la table Autre, seul le premier enregistrement correspondant de la table Autre est joint.

Dans certains cas, vous pouvez souhaiter obtenir un enregistrement de la table Principale pour chaque enregistrement correspondant de la table Autre, ce qui signifie la création de doublons d’enregistrement dans la table Principale. Deux méthodes permettent d’accomplir cette tâche, comme suit :

  • Make Query Table (Générer une table de requête) (ArcToolbox > Data Management Tools (Outils de gestion des données) > Layers and Table Views (Couches et vues tabulaires ))

    Cet outil permet de combiner des tables attributaires de classe d’entités et des tables non spatiales qui doivent toutes figurer dans la même géodatabase.

    Il est possible de spécifier des relations entre plusieurs tables en répertoriant plusieurs conditions, telles que :
    . = . AND . = .
    et ainsi de suite.

    Pour spécifier les relations entre des paires de champs, entrez une expression SQL dans le champ Expression. Plutôt que de saisir l’expression, cliquez sur le bouton SQL situé à droite du champ pour ouvrir la boîte de dialogue Query Builder (Générateur de requêtes).
    [O-Image] QueryBuilderDialog
    Les champs de chaque table apparaissent dans la zone de liste supérieure, au format .. Cliquez deux fois sur un nom de champ pour l’insérer dans la zone de mise à jour. Cliquez sur les autres boutons de syntaxe opérateur (Equals, Is, And, Not, etc.) dans la boîte de dialogue pour ajouter des opérateurs à l’expression. Générez l’expression comme vous le faites pour une requête de définition de couche ArcMap, à la différence près qu’il est possible de comparer les champs d’une table avec les champs d’autres tables.
    [O-Image] QueryBuilderExpression
    Si la première entrée de l’outil est une classe d’entités, la structure de la sortie est une classe d’entités ; sinon, la structure de la sortie est une table. La première entrée est la table à laquelle les attributs de toutes les autres tables sont ajoutés. De plus, les enregistrements de la première entrée sont dupliqués autant de fois que nécessaire de telle sorte qu’ils puissent correspondre à tous les enregistrements applicables des autres tables.

    Dans cet outil, veillez à spécifier un champ de clé unique dans chaque table impliquée de telle sorte que la table en sortie finale dispose d’un index unique pour chaque enregistrement.
  • Spatial Join (Jointure spatiale) (ArcToolbox > Analysis Tools (Outils d’analyse) > Overlay (Superposition))

    Cet outil permet d’ajouter des champs à partir de la table attributaire de la couche Autre dans la table de la couche Principale en fonction d’une relation spatiale (comme Intersects, Contains, Is_Within ou Closest) entre les entités des deux couches.

    L’opération de jointure peut être de type un vers un ou un vers plusieurs. Si l’opération de jointure est de type un vers plusieurs, la classe d’entités en sortie peut contenir des enregistrements dupliqués issus de la classe d’entités Principale qui correspondent aux enregistrements de la classe d’entités Autre.

Informations associées