français

Procédure : créer une zone tampon autour d’une entité ponctuelle et l’utiliser pour extraire des attributs provenant d’une classe d’entités surfaciques superposée

Résumé

Les instructions ci-après indiquent comment créer une zone tampon autour d’une entité ponctuelle et l’utiliser pour extraire des attributs provenant d’une classe d’entités surfaciques superposée. La zone tampon ne comprenant généralement pas l’ensemble d’un polygone, cette procédure permet de calculer le pourcentage d’un polygone compris dans la zone tampon, puis de diviser les données par ce pourcentage.

Exemple : vous souhaitez connaître la population totale à moins d’un mile d’un point. Les données actuelles proviennent d’une classe d’entités surfaciques de recensement contenant les valeurs de la population pour chaque entité surfacique. La zone tampon d’un mile autour du point croise 30 % d’un polygone dont la population est égale à 100 et 40 % d’un second polygone dont la population est égale à 10. La population totale au sein de la zone tampon d’un mile est donc égale à 34 :

(30%(100))+(40%(10))= 34


Remarque :
Cette procédure suppose que ces données attributaires sont dispersées de manière régulière dans une entité surfacique.


Remarque :
La totalité du processus peut être créée dans un modèle.

Procédure

Un identifiant unique doit être attribué à chaque entité ponctuelle et surfacique. S’il s’agit d’un OID (Object ID), créez un nouveau champ pour y calculer les valeurs d’OID, car ces processus sont susceptibles de modifier l’OID.

  1. Ouvrez ArcMap. Ajoutez les fichiers de formes ou les classes d’entités ponctuelles et surfaciques dans ArcMap.
  2. Ouvrez l’outil de géotraitement Buffer (Zone tampon) (sous Analysis (Analyse)) dans ArcToolbox. Définissez l’entrée sur le fichier de formes ponctuelles. Nommez la sortie (ZoneTamponA dans cet exemple). Définissez l’unité linéaire et la distance de la zone tampon. Cliquez sur OK.
  3. Si les données figurent dans un système de coordonnées projetées, passez à l’étape suivante. Sinon, continuez. Dans ArcMap, cliquez sur View (Afficher)> Data Frame Properties (Propriétés du bloc de données) > onglet Coordinate System (Système de coordonnées). Dans la boîte de dialogue Select a Coordinate System (Sélectionnez un système de coordonnées), sélectionnez Predefined (Prédéfini) > Projected Coordinate Systems (Systèmes de coordonnées projetées) > Continental (Continentaux) > North America (Amérique du Nord) > USA Contiguous Albers Equal Area Conic. Cliquez sur OK.
  4. Dans la table des matières ArcMap, cliquez avec le bouton droit sur le fichier de formes surfaciques > Open Attribute Table (Ouvrir la table attributaire). Cliquez sur Options > Add Field (Ajouter un champ). Nommez le champ « SurfaceTot » et définissez son type sur Double. Cliquez sur OK.
  5. Dans la table attributaire du fichier de formes surfaciques, cliquez avec le bouton droit sur le champ SurfaceTot > Calculate Geometry (Calculer la géométrie). Définissez Property (Propriété) sur Area (Surface). Définissez le système de coordonnées sur Projected Coordinate System (Système de coordonnées projetées). Définissez l’unité linéaire et notez-la pour une prochaine étape. Cliquez sur OK et fermez la table attributaire.
  6. Ouvrez l’outil de géotraitement Intersecter (Analysis (Analyse)) dans ArcToolbox. Définissez l’entrée sur le fichier de formes surfaciques et le fichier de formes ZoneTamponA (résultat de la zone tampon). Définissez l’emplacement en sortie et nommez-le (« IntersectionA » dans cet exemple). Cliquez sur OK.
  7. Dans la table des matières ArcMap, cliquez avec le bouton droit sur le fichier de formes IntersectionA (résultat de l’outil Intersect (Intersecter)) > Open Attribute Table (Ouvrir la table attributaire). Cliquez sur Options > Add Field (Ajouter un champ). Nommez le champ « Surface » et définissez son type sur Double. Cliquez sur OK.
  8. Dans la table attributaire du fichier de formes IntersectionA, cliquez avec le bouton droit sur le champ Surface > Calculate Geometry (Calculer la géométrie). Définissez Property (Propriété) sur Area (Surface). Définissez le système de coordonnées sur Projected Coordinate System (Système de coordonnées projetées). Définissez les unités linéaires de manière identique aux unités utilisées à l’étape 5 pour calculer SurfaceTot. Cliquez sur OK.
  9. Dans la table attributaire IntersectionA, cliquez sur Options > Add Field (Ajouter un champ). Nommez le champ « Pourcentage » et définissez son type sur Double. Cliquez sur OK.
  10. Cliquez avec le bouton droit sur le champ Pourcentage > Field Calculator (Calculatrice de valeurs de champs). Entrez : [Surface]/[SurfaceTot] et cliquez sur OK.

    Remarque :
    Toutes les valeurs doivent être comprises entre 0 et 1.

  11. Ajoutez un nouveau champ pour chaque champ du fichier de formes ou classe d’entités surfaciques devant être divisé proportionnellement.

    Remarque :
    Par exemple, si le champ population doit être divisé par la proportion de couverture par la zone tampon, créez un nouveau champ de type Double pour calculer cette valeur proportionnée.

  12. Cliquez avec le bouton droit sur l’un des champs nouvellement créés > Field Calculator (Calculatrice de valeurs de champs). Entrez le nom du champ source (à savoir le champ population) et multipliez-le par le champ Pourcentage. Par exemple :

    [Population]*[Pourcentage]

    Répétez cette étape pour chacun des champs créés à l’étape précédente. Fermez la table attributaire.
  13. Ouvrez l’outil de géotraitement Fusionner (Data Management (Gestion des données)) dans ArcToolbox. Définissez l’entrée sur IntersectionA. Définissez le nom et l’emplacement en sortie (« FusionA » dans cet exemple). Définissez le champ Dissolve sur le champ identifiant de manière unique le fichier de formes ponctuelles d’origine. Définissez les champs Statistics sur chacun des champs créés aux étapes précédentes qui contiennent les données de proportion et définissez le type sur Sum (Somme). Cliquez sur OK.