français

Procédure : identifier la référence spatiale, la projection ou le système de coordonnées des données

Résumé

Il est fréquent de recevoir des données SIG et DAO sans information de référence spatiale. Etant donné que l’utilitaire Pproject on-the-fly (Projection à la volée) d’ArcMap exige la définition des projections de telle sorte que les données s’alignent dans ArcMap, il est nécessaire d’identifier et de définir le système de coordonnées des données.

Les instructions ci-après indiquent comment identifier la référence spatiale, la projection ou le système de coordonnées des données.

Remarque :
Il est recommandé de consulter l’article Essentiel sur les projections pour les professionnels des SIG avant de poursuivre.

Procédure

Les données peuvent être créées dans l’un des trois types de systèmes de coordonnées suivants :

· Géographiques
· Projetées
· Locales

Pour identifier le système de coordonnées approprié, examinez l’étendue du jeu de données. Déterminez le type de système de coordonnées le mieux adapté aux informations sur l’étendue du jeu de données et consultez l’article qui traite de ce type spécifique.

  1. Examinez l’étendue des coordonnées du jeu de données.

    a. Démarrez ArcMap avec une nouvelle carte vierge.

    b. Cliquez sur le bouton Add Data (Ajouter des données), et ajoutez les données avec le système de coordonnées inconnu dans ArcMap.

    c. Cliquez avec le bouton droit sur le nom de la couche, sélectionnez Properties (Propriétés), puis sélectionnez l’onglet Source.

    d. Dans la section Extent (Etendue), notez le nombre de chiffres à GAUCHE de la virgule aux emplacements Top (Haut), Bottom (Bas), Left (Gauche) et Right (Droite).
    · Incluez le signe moins (-) si les coordonnées sont négatives.
    · Ignorez les chiffres situés à droite de la virgule.

    e. Enregistrez ces informations afin de les comparer aux propriétés des systèmes de coordonnées géographiques, projetées et locales comme indiqué ci-dessous.
  2. Déterminez le type de système de de coordonnées qui correspond le mieux aux informations de l’étendue du jeu de données.

    Systèmes de coordonnées géographiques
    Les systèmes de coordonnées géographiques (GCS) expriment les coordonnées en degrés décimaux. Ces unités sont souvent appelées « lat » et « long ».

    Les degrés décimaux (DD) sont des angles. Ces unités de mesure sont souvent employées avec les données SIG, mais rarement avec les données DAO.

    Etant donné qu’un cercle contient 360 degrés, les coordonnées en degrés décimaux ne peuvent jamais inclure plus de trois chiffres à gauche de la virgule.

    Les coordonnées X expriment des valeurs de longitude. Dans le cas de données concernant l’Amérique du Nord, les valeurs de longitude doivent être des nombres négatifs compris entre 0 et -180. Les coordonnées Y expriment des valeurs de latitude. Dans le cas de données concernant l’Amérique du Nord, les valeurs de latitude doivent être des nombres positifs compris entre 0 et +90.
    Le graphique ci-dessous montre la répartition des valeurs positives et négatives des coordonnées de longitude (X) et de latitude (Y) dans le monde.

    [O-Image] Decimal degree coordinates and signs
    Les données dont les coordonnées sont exprimées en degrés décimaux sont dans un GCS. Elles peuvent être créées dans de nombreux datums différents. Les datums les plus couramment utilisés en Amérique du Nord sont : North American Datum 1927 (NAD 1927), North American Datum 1983 (NAD 1983) et World Geodetic Survey 1984 (WGS 1984). Pour définir le système de coordonnées des données dans un système de coordonnées géographiques, vous devez sélectionner le GCS approprié.

    Remarque :
    Pour plus d’informations sur les datums, reportez-vous à l’article Quelle est la signification des termes géoïde, ellipsoïde et datum et quelles relations existent entre eux ?

    Si les informations d’étendue du jeu de données semblent appartenir à un système de coordonnées géographiques, consultez l’article What Geographic Coordinate System or datum should I use for my data? (Quel système de coordonnées géographiques ou datum dois-je utiliser pour mes données ?)


    Systèmes de coordonnées projetées
    Les données SIG et DAO peuvent être créées avec des systèmes de coordonnées projetées (PCS). De nombreux systèmes de coordonnées projetées prédéfinis, utilisant différentes unités et différents datums, sont installés avec ArcGIS. Au Etats-Unis, les systèmes de coordonnées projetées les plus fréquemment employés sont State Plane et Universal Transverse Mercator (UTM).

    Les données projetées sur ces systèmes de coordonnées sont généralement dotées d’une étendue de six à huit chiffres à gauche de la virgule.

    Si les informations d’étendue du jeu de données semblent appartenir à un systèmes de coordonnées projetées, consultez l’article ci-dessous correspondant à votre version d’ArcGIS Desktop Identify an unknown projected coordinate system using ArcMap (Identifier un système de coordonnées projetées inconnu avec ArcMap).How to identify an unknown projected coordinate system 10.1 & higher (Identifier un système de coordonnées projetées inconnu dans les versions 10.1 et ultérieures)

    Si vous utilisez ArcGIS for Desktop 10.1, 10.2.x ou 10.3.x, consultez l’article Create a custom projection file to align CAD Data in ArcMap 10.1 and above (Créer un fichier de projection personnalisé pour aligner des données DAO dans ArcMap 10.1 et versions ultérieures).


    Systèmes de coordonnées locales
    Les données DAO sont souvent créées dans un système de coordonnées locales.

    A la différence d’un système de coordonnées géographiques dont l’origine (coordonnées 0,0) correspond à l’intersection du méridien principal avec l’Equateur au large de la côte ouest de l’Afrique, un système de coordonnées locales prend son origine (0,0) à n’importe quel endroit de la surface de la terre.

    Lorsque l’étendue d’un jeu de données comporte trois à cinq chiffres à gauche de la virgule, il s’agit vraisemblablement d’un système de coordonnées locales.

    Remarque :
    Il est possible d’aligner les données DAO d’un système de coordonnées locales avec d’autres données d’un système de coordonnées projetées dans ArcMap en créant un fichier de projection personnalisé.

    Si les informations d’étendue du jeu de données semblent appartenir à un système de coordonnées locales, consultez l’article Create a custom projection file in ArcMap to align CAD data (Créer un fichier de projection personnalisé dans ArcMap pour aligner des données DAO).

Informations associées