français

Procédure : créer des fichiers de métadonnés de projection (.prj) pour des fichiers de formes

Procédure

Récapitulatif

Dans ArcPad, les boutons ou les outils GPS ne sont activés que lorsqu’une couche dotée
d’une projection associée, ou fichier .prj, est ajoutée.

Procédure

Vous pouvez créer des fichiers .prj de l’une des manières suivantes :

· Méthode de l’utilitaire Projection Utility :

Projection Utility est un outil autonome installé avec ArcView GIS 3.2. Cet outil basé sur un assistant vous permet de projeter un ou plusieurs fichiers de formes dans un système de coordonnées. Pour utiliser cet outil :

1. Cliquez sur Démarrer > Programmes > Esri > ArcView GIS 3.2 > Projection Utility.
2. Cliquez sur Browse (Parcourir) et sélectionnez un ou plusieurs fichiers de formes.
3. Cliquez sur Suivant.
4. Sélectionnez la création de fichiers .prj.

Pour plus de détails sur Projection Utility, reportez-vous à l’aide en ligne d’ArcView 3.2. Entrez « fichiers prj » dans l’onglet Index et sélectionnez « Frequently Asked Questions » (Forum aux questions).

· Méthode manuelle :

Si vous n’avez pas accès à Projection Utility, vous pouvez créer un fichier .prj manuellement avec un éditeur de texte comme Bloc-notes.

Un système de coordonnées est soit de type coordonnées géographiques (longitude, latitude) soit de type coordonnées projetées (X, Y). Le système de coordonnées est composé de plusieurs objets. Chaque objet est doté d’un mot-clé en majuscules (par exemple, DATUM ou UNIT), suivi des paramètres séparés par une virgule définissant l’objet entre crochets. Certains objets peuvent être composés d’autres objets.

ESRI Projection Engine (Moteur de projection d’Esri) stocke les métadonnées d’un système de coordonnées dans une chaîne ou dans un fichier .prj. La chaîne, également connue sous le nom de chaîne PE, doit être continue. Une chaîne PE est quelque peu complexe car elle comporte de nombreuses parties explicitement définies. Vous pouvez ainsi définir vos propres unités, datums et sphéroïdes.

Si vous créez intégralement une chaîne PE, veillez à ce que l’option « Retour automatique à la ligne » ne soit pas sélectionnée dans Bloc-notes. Les exemples de chaîne PE qui suivent sont mis en page pour plus de lisibilité.

La définition EBNF (Extended Backus Naur Form) de la représentation de chaîne d’un système de coordonnées est :

  =   |   
=
PROJCS[" ", , ,
{,}* ]
= PROJECTION[" "]
= PARAMETER[" ", ]
=
= UNIT[" ", ]
where is

= GEOGCS[" ", , ,
]
= DATUM[" ", ]
= SPHEROID[" ", ,
]
=
=


Remarque :
Le demi-grand axe est mesuré en mètres et doit être supérieur à zéro.



= PRIMEM[" ", ]
=


Remarque :
La valeur de longitude du méridien principal est exprimée en degrés par rapport à Greenwich.

Le système de coordonnées d’un jeu de données est identifié par le mot-clé PROJCS si les données sont exprimées en coordonnées projetées, ou par GEOGCS si elles sont exprimées en coordonnées géographiques. Le mot-clé PROJCS est suivi de toutes les parties définissant le systèmes de coordonnées projetées. Un objet contient le nom du système de coordonnées projetées, suivi du système de coordonnées géographiques, de la projection de carte, d’un ou de plusieurs paramètres de projection et de l’unité de mesure linéaire.

Tous les systèmes de coordonnées projetées sont basés sur un système de coordonnées géographiques. Il convient donc de décrire les parties spécifiques à un système de coordonnées projetées en premier. Par exemple, la zone UTM 10N sur le datum NAD83 est définie comme suit :

    PROJCS["NAD_1983_UTM_Zone_10N",
,
PROJECTION["Transverse_Mercator"],
PARAMETER["False_Easting",500000.0],
PARAMETER["False_Northing",0.0],
PARAMETER["Central_Meridian",-123.0],
PARAMETER["Scale_Factor",0.9996],
PARAMETER["Latitude_of_Origin",0.0],
UNIT["Meter",1.0]]

Le nom du système de coordonnées géographiques est suivi du datum, du méridien principal et de l’unité de mesure angulaire. La chaîne du système de coordonnées géographiques de la zone UTM 10N sur NAD 1983 est :

GEOGCS["GCS_North_American_1983",
DATUM["D_North_American_1983",
SPHEROID["GRS_1980",6378137,298.257222101]],
PRIMEM["Greenwich",0],
UNIT["Degree",0.0174532925199433]]

L’objet UNIT peut représenter des unités de mesure angulaires ou linéaires.

= 
=
= UNIT[" ", ]
=

Le facteur de conversion spécifie un nombre de mètres (dans le cas d’une unité linéaire) ou un nombre de radians (dans le cas d’une unité angulaire) par unité et doit être supérieur à zéro.

La représentation de chaîne complète de NAD 1983 UTM Zone 10N est la suivante :

  PROJCS["NAD_1983_UTM_Zone_10N",
GEOGCS["GCS_North_American_1983",
DATUM["D_North_American_1983",
SPHEROID["GRS_1980",6378137,298.257222101]],
PRIMEM["Greenwich",0],
UNIT["Degree",0.0174532925199433]],
PROJECTION["Transverse_Mercator"],
PARAMETER["False_Easting",500000.0],
PARAMETER["False_Northing",0.0],
PARAMETER["Central_Meridian",-123.0],
PARAMETER["Scale_Factor",0.9996],
PARAMETER["Latitude_of_Origin",0.0],
UNIT["Meter",1.0]]

Les paramètres de projection utilisent les unités de mesure des deux systèmes de coordonnées géographiques et projetées. Les paramètres linéaires, tels que False_Easting et False_Northing, ont les mêmes unités que l’unité de mesure linéaire indiquée à la fin de la chaîne du système de coordonnées projetées. Les paramètres angulaires, tels que Central_Meridian, Latitude_of_Origin et standard parallel 1, utilisent l’unité de mesure angulaire indiquée dans la définition du système de coordonnées géographiques.

Vous devez utiliser les noms prédéfinis pour la projection de carte et les objets de paramètre pour que le moteur de projection puisse les interpréter correctement. Pour tous les autres objets, vous pouvez soit utiliser les noms et les valeurs prédéfinis, soit les définir vous-mêmes. Supposons que vous définissiez le système de coordonnées géographiques suivant :

GEOGCS["My_GCS",
DATUM["D_North_American_1983",
SPHEROID["GRS_1980",6378137,298.257222101]],
PRIMEM["Greenwich",0],
UNIT["Degree",0.0174532925199433]]

La seule différence avec le système de coordonnées géographiques prédéfini NAD 1983 est le nom. Vous obtenez les mêmes résultats si vous projetez des données avec GCS, mais le moteur de projection ne considère pas les deux définitions comme équivalentes.

La méthode la plus simple permettant de créer une nouvelle chaîne PE consiste à modifier une chaîne existante. Vous pouvez copier et mettre à jour des parties en fonction de vos besoins à partir de plusieurs exemples. Les paramètres de projection doivent être exprimés dans les mêmes unités que les systèmes de coordonnées. Si vous mettez à jour un système de coordonnées projetées en mètres pour faire en sorte qu’il utilise des pieds, veillez à ajuster les valeurs des paramètres False_Easting et False_Northing en pieds. Voici le système de coordonnées UTM Zone 10N basé sur NAD 1983 :

PROJCS["NAD_1983_UTM_Zone_10N", GEOGCS["GCS_North_American_1983",
Datum[D_North_American_1983["GRS_1980",6378137,298.257222101]],
PRIMEM["Greenwich",0], UNIT["Degree",0.0174532925199433]],
PROJECTION["Transverse_Mercator"], PARAMETER["False_Easting",500000.0],
PARAMETER["False_Northing",0.0], PARAMETER["Central_Meridian",-123.0],
PARAMETER["Scale_Factor",0.9996], PARAMETER["Latitude_of_Origin",0.0],
UNIT["Meter",1.0]]

Pour l’exprimer en pieds d’arpentage US, procédez comme suit :

1. Le nom PROJCS pour identifier facilement les nouveautés. Le nouveau nom sera NAD_1983_UTM_Zone_10N_Feet.

2. Le nom et la valeur de l’unité de mesure linéaire. La chaîne correspondant aux pieds d’arpentage US est UNIT["Feet_US",0.30480060960122].

3. Les valeurs des paramètres de projection. La valeur de False_Northing est 0.0 et reste inchangée. La valeur de False_Easting est de 500000.0 mètres. En pieds d’arpentage US,
La valeur est égale à 1640416.6667.

La nouvelle chaîne est donc la suivante :

PROJCS["NAD_1983_UTM_Zone_10N_Feet", GEOGCS["GCS_North_American_1983",
DATUM["D_North_American_1983", SPHEROID["GRS_1980",6378137,298.257222101]],
PRIMEM["Greenwich",0], UNIT["Degree",0.0174532925199433]],
PROJECTION["Transverse_Mercator"], PARAMETER["False_Easting",1640416.6667],
PARAMETER["False_Northing",0.0], PARAMETER["Central_Meridian",-123.0],
PARAMETER["Scale_Factor",0.9996], PARAMETER["Latitude_of_Origin",0.0],
UNIT["Feet_US",0.30480060960122]]

Gardez à l’esprit qu’une chaîne PE est une simple collection d’objets. Si vous le pouvez, copiez une chaîne de système de coordonnées géographiques qui inclut le datum, le sphéroïde, le méridien principal et l’unité de mesure angulaire. Il n’est pas nécessaire de définir individuellement les chaînes du sphéroïde ou de l’unité.

· Création de fichiers .prj pour des images :

La méthode la plus facile permettant de créer un fichier .prj pour une image consiste à simplement copier un fichier .prj existant à partir d’un fichier de formes ou à partir des fichiers d’exemples .prj inclus avec ArcPad sur l’ordinateur (par exemple, C:\ESRI\ArcPad 5.0.1\Coordinate Systems).